Lifting Mammaire, Prix, Clinique Le200.ca Montréal

LIFTING MAMMAIRE

Promotion Augmentation Mammaire et Augmention des levres

But

Le but d'un lifting mammaire est de «remonter» les seins. L'aréole est réduite et remontée par rapport au pli inframammaire et le surplus cutané du sein est enlevé pour rendre le sein plus ferme, moins tombant et plus galbé. C'est une chirurgie qui s'applique généralement chez les patientes qui ont un bon volume naturel de sein. Le gain principal se situe au niveau de la correction du niveau des aréoles, mais le galbe et la fermeté du sein obtenus sont moins impressionnants que dans le cas d'une augmentation mammaire. Chez les patientes ayant un manque de volume combiné à des aréoles beaucoup trop basses, le lifting mammaire est souvent combiné à une augmentation. À l'opposé, chez d'autres patientes, qui se plaignent de seins trop larges et trop gros, le sein est réduit dans sa portion latérale durant le lifting.

Principe

C'est une chirurgie qui est faite le plus souvent sous anesthésie locale, mais qui peut nécessiter une anesthésie générale si on prévoit faire une réduction importante de volume. La technique que j'utilise actuellement est la technique dite en "J" : une incision est faite autour de l'aréole et descend vers le bas du sein en courbe pour rejoindre le pli inframammaire et se diriger en latéral dans le pli sous-mammaire; le surplus de glandes et de graisse en latéral peut alors être enlevé et le surplus de peau au pôle inférieur du sein peut être réséqué pour ainsi resserrer l'enveloppe cutanée du sein et remonter l'aréole. L'aréole est souvent réduite ce qui donne un aspect plus jeune au sein. Quand le lifting est combiné à une augmentation mammaire, l'incision cutanée nécessaire est beaucoup plus courte. J'ai abandonné la technique classique en "T inversé" qui donne une cicatrice beaucoup plus apparente.

Durée : 2 heures

Type d'anesthésie : Selon le cas, locale ou générale.

Récupération

Le lifting mammaire est une intervention peu douloureuse puisqu'elle demeure superficielle et qu'aucun muscle n'est touché. Quand l'intervention est faite sous anesthésie locale, les gens quittent la clinique rapidement après la chirurgie, quand une anesthésie générale est nécessaire, les patientes quittent la clinique sur pied environ deux heures après l'intervention. Un travail ne nécessitant pas d'effort important avec les bras peut être repris dans les 48 heures postopératoires. Un pansement est gardé pour une semaine. Dès que le pansement est enlevé, les seins peuvent être lavés sous la douche ou immergés dans l'eau. Les diachylons de rapprochement sont laissés en place et vont décoller progressivement durant les semaines suivantes. Frais faits, les cicatrices vont devenir progressivement rouges et apparentes durant les trois premiers mois, pour ensuite s'estomper progressivement durant la première année.

Conseils préopératoires

Conseils postopératoires

Complications possibles


Pour remonter les seins ou un lifting mammaire à Montréal, appeler au 514-744-3377

Voir la liste de prix